LE CHENIL

Prix Sommer Chasse et Nature 2015


"Fabrique" unique en son genre, le chenil rappelle l’époque où l’on pratiquait la vénerie et où l'on chassait à courre à Daubeuf. Polygone à douze côtés (dodécagone), distribuant sept niches en duplex, ce bâtiment a été restauré à l’identique en 2017. Ce travail minutieux, coordonné par l’Atelier Dantan, a été récompensé par le prestigieux Prix François Sommer pour la Chasse et la Nature.

Chenil-Daubeuf.jpg
2017-Grand-Daubeuf-chenil©dronedeclic.jp
2017_Daubeuf_chenil.JPG
 

LES GRANDES ÉCURIES

Les grandes écuries ont été construites à la fin du XIXe siècle par les architectes Alexandre Pinchon et Edmond Boulanger. Les deux ailes courbes, qui accueillaient des chevaux côté nord et des voitures hippomobiles au sud, forment une symétrie parfaite. Une armature en acier enjambe l'espace central de forme carrée. Des huisseries cintrées, un abreuvoir en fonte et une horloge mécanique composent un décor qui rappelle le Grand Palais à Paris. Surmontées d’une coupole de verre et d’acier lumineuse qui a été replacée en fin d'année 2020, ces écuries en forme de fer à cheval accueilleront bientôt expositions, concerts et réceptions.

circa-1910-daubeuf-grandes-ecuries.jpg
Mariage Août 2021
 

LE PORTAIL

Le portail aux piliers de pierre qui ouvre sur l'allée principale du château est formé de grilles en fer forgé frappées aux initiales des familles Pomereu et Aligre, commanditaires d’importants travaux de transformation du domaine à la fin du XVIIIe siècle et au XIXe siècle. A la Révolution, la propriétaire fit bûcher (marteler) les armes de la famille sur les maçonneries et démolir le colombier, symboles de féodalité. Cette attitude complaisante envers la révolution lui permit de conserver ses biens et de sauver l’essentiel du domaine.

portail-chateau-daubeuf.jpg
IMG_20211011_103314_edited.jpg
IMG_20211011_103336_edited.jpg
 

LA COUR D'HONNEUR

Le dessin de la cour d'honneur est d'une subtilité géniale : composée de courbes, de contrecourbes avec des balustrades délimitant deux niveaux de sol, elle constitue un espace aussi beau qu'essentiel. Le parterre devant l'entrée du château s'étire vers un ovale de verdure qui épouse la forme de cette couronne de balustres. Celles-ci surplombent une fosse, profonde d'un mètre quarante. Un tel dessin apparaît déjà sur les plans de 1748 et 1851. Son aménagement a probablement été réalisé par Pierre Robert Godefroy lors des travaux de 1716-1730.

cour-honneur-chateau-daubeuf.jpg
cour-honneur-chateau-daubeuf-2018.jpg
IMG_20220114_120249.jpg
 

LE CHÂTEAU

Édifié en 1629 selon un plan attribué à François Mansart (1598-1666), architecte français de renom considéré comme principal précurseur de l’architecture classique, le château laissé à l’abandon fait actuellement l’objet d’une mise en sauvegarde. Mis hors d’eau depuis 2014, les cheminées des deux ailes du château sont déposées par les tailleurs de pierre fin 2021 pour être ensuite remontées à l’identique. La restauration se poursuivra avec la reprise de la charpente et la remise en état des toitures.

17967316348359649_edited.jpg
IMG_20211011_102420_edited.jpg
IMG_20210715_111859.jpg
 

LE MANOIR

Le chantier du Manoir de Daubeuf (ancienne maison du fermier) a commencé en septembre 2018. Seuls les murs tenaient encore bon face à l’érosion et la végétation. La restauration de l’extérieur a débuté en premier lieu. Les murs de briques et de silex et les toits d’ardoises ont été restaurés à l’identique pour appréhender la restauration intérieure. Ces travaux importants se sont clôturés avec la fin de l’aménagement intérieur en gîte de 5 chambres pouvant accueillir 15 personnes. Le Manoir de Daubeuf a ouvert à la réservation en chambres d’hôtes en juillet 2021.

En savoir plus

DSC_1409 GrandDaubeuf©Snezana Gerbault.JPG
ch grise.jpg
 

TRAVAUX DE RESTAURATION DU BÂTI

esquisse-portail-atelier-dantan.jpg

Le portail a fait l'objet d'une restauration complète, qui inclue la taille de pierre et la ferronnerie en 2021. Pour cette dernière, les éléments d'ornement en fer repoussé ont été replacés sur le faîte. Le médaillon buché en pierre caractéristique de cet ensemble a été conservé en l'état.